Nikola et Luka Karabatic, sur le banc des accusés au tribunal correctionnel de Montpellier à partir d'aujourd'hui1.7517

Les frères Karabatic

#justice
Nikola Karabatic,Luka Karabatic-Nikola et Luka Karabatic, sur le banc des accusés au tribunal correctionnel de Montpellier à partir d'aujourd'hui
Sport
15 juin 2015

Nikola et Luka Karabatic, sur le banc des accusés au tribunal correctionnel de Montpellier à partir d'aujourd'hui

L’affaire des « Paris suspects » sera jugée à partir d’aujourd’hui 15 juin au tribunal correctionnel de Montpellier. Sur le banc des accusés, les frères Karabatic et leurs compagnes respectives, et d’autres joueurs.

Le jugement de l’affaire des « Paris suspects » remontant au 12 mai 2012 lors du match opposant Montpellier à Cesson-Sévigné a été renvoyé au tribunal correctionnel pour escroquerie et complicité d’escroquerie.

C’est la Française Des Jeux qui a constaté que d’importantes sommes d’argent avaient été misées lors de ladite rencontre. Une enquête pour fraude, corruption et escroquerie a été ouverte à l’époque. Les principaux accusés étaient Nikola Karabatic et son frère Luka Karabatic ainsi que d’autres joueurs du Montpellier Agglomération Handball (MAHB). Huit joueurs au total ont alors été soupçonnés d’avoir parié plus de 80 000 euros sur le score lors de la mi-temps du match. Outre les frères Karabatic, il y a avait Samuel Honrubia, Issam Tej, Dragan Gajic, Mladen Bojinovic, Mickaël Robin et Primoz Prost. En juillet 2014, un rapport d’expertise avait confirmé que le match était truqué. C’est justement sur ce rapport que la justice française s’est basée pour renvoyer l’affaire au tribunal correctionnel.

À part les huit joueurs du MAHB, sept autres personnes font également l’objet de poursuites pour escroquerie ou complicité d’escroquerie. Il s’agit de Géraldine Pillet, compagne de Nikola Karabatic, Jennifer Priez, compagne de Luka Karabatic, Yann Montiège, ancien kinésithérapeute du club montpelliérain, et d’autres proches des joueurs.

Le procès commence aujourd’hui 15 juin, et est prévu sur deux semaines. Paul Beaudoin, le président du tribunal correctionnel de Montpellier, a par ailleurs exigé que tous les prévenus soient présents pour l’ouverture du procès de l’affaire des « Paris suspects » du 12 mai 2012. Si les prévenus sont jugés coupables des faits, ils peuvent encourir 375 000 euros d’amende ainsi que cinq ans de prison fermes.

Quant aux avocats de la défense, ils ont chacun leurs arguments pour relaxer leurs clients. Pour Me Patrick Maisonneuve, avocat du joueur Samuel Honrubia, il se dit prêt à démontrer qu’il n’y a eu ni tricherie ni escroquerie. Tandis que Me Michael Corbier, l’un des avocats du clan Karabatic, il s’interroge :

On reproche à nos clients une escroquerie au préjudice de la Française des jeux, une manœuvre frauduleuse qui aurait consisté à truquer ce match. Or mes deux clients, qui étaient blessés, n’étaient pas sur le terrain ce jour-là. Comment peut-on truquer un match que l’on n’a pas joué soi-même ? - Me Michael Corbier

Qu'en pensez-vous ?

 

 

Actu proposée par : Rataxès

Soyez funs, lâchez vous les amis !! (3 émotions possibles)
  • 0
    TOP
  • 0
    NUL
  • 0
    MDR
  • 0
    HOT
  • 0
    CHOU
  • 0
    WTF
  • 0
    OMG
  • 0
    CHOC

Encore plus d'actus people

Votre opinion sur cette news people
Vous devez vous identifier pour participer aux commentaires

Quoi tu n'es pas encore connecté sur le site people le plus fun du Web ? Nan mais Allô quoi !?

Quoi ? Tu n'es pas encore membre du site people le plus fun du web ?
(rapide, gratuit et sans engagement)