Quentin Tarantino parle de son film « The Hateful Eight » et critique le film « It Follows » de David Robert Mitchell4.2516

Quentin Tarantino

#western
Quentin Tarantino-Quentin Tarantino parle de son film « The Hateful Eight » et critique le film « It  Follows » de David Robert Mitchell
Cinéma
30 août 2015

Quentin Tarantino parle de son film « The Hateful Eight » et critique le film « It Follows » de David Robert Mitchell

Ce sera pour la fin de l’année que « The Hateful Eight », le dernier film de Quentin Tarantino sortira aux USA. Dans une interview, il parle longuement de son long métrage tout en critiquant « It Follows ».

Lors d’une interview qu’il a accordée au « New York Magazine », Quentin Tarantino parle de son nouveau film « The Hateful Eight », dont la bande-annonce a été dévoilée le 12 aout dernier. À quelques mois de la sortie de ce nouveau western, le réalisateur de 52 ans a longuement parlé avec la journaliste Lane Brown. Dans son interview, il s’est attardé sur le western en général et n’a pas manqué de critiquer le film « It Follows » de David Robert Mitchell.

Quentin Tarantino fait partie des réalisateurs les plus talentueux lorsqu’il s’agit des films de western, mais également d’autres types de film comme « Kill Bill », où sa femme Uma Thurman est la principale protagoniste. Son dernier film intitulé « The Hateful Eight », qui sortira fin décembre dans les salles américaines et en janvier 2016 un peu partout dans le monde, promet du lourd, d’après la bande-annonce qui vient de sortir il y a quelques jours où on a pu voir Samuel L. Jackson donner la réplique à Kurt Russell. Celui qui a été en charge de la bande originale n’est nul autre que le compositeur italien Ennio Morricone. L’interview qu’il a donnée à Lane Brown du « New York Magazine » a également été une occasion de parler du western en général à travers les décennies.

La chose qui a toujours été vraie, c’est qu’il n’y a aucun autre genre au cinéma qui reflète mieux les valeurs et les problèmes d’une période donnée que les westerns tournés pendant cette période. Les westerns des années 50 reflétaient l’Amérique d’Eisenhower mieux qu’aucun autre film. Ceux des années 30 les idéaux des années 30. Ceux des années 40 aussi […] Les westerns des années 70 déboulonnaient le mythe – ce sont les westerns du Watergate. […] Dans les années 70, il s’agissait de mettre les choses à nu et de montrer la vraie nature des gens. Du coup, le grand western des années 80, c’est Silverado, qui est vraiment un western reaganien.  - Quentin Tarantino

Également, comme à son accoutumée, Quentin Tarantino ne peut pas s’empêcher de garder sa langue dans sa poche. Il n’a pas manqué de critiquer le film d’horreur « It Follows » de David Robert Mitchell. Eh oui ! Il a expliqué que le scénario du film manquait de rigueur et ne suivait pas les règles, instituées par le film lui-même. Ces propos ne sont pas passés inaperçus et le réalisateur de cette impressionnante épouvante a répondu à son homologue sur les réseaux sociaux en déclarant :

Hey QT, pourquoi est-ce qu’on ne se retrouverait pas autour d’une bière pour discuter de tes remarques. J’en ai quelques-unes de mon crû pour toi.  - David Robert Mitchell

 

Actu proposée par : Rataxès

Soyez funs, lâchez vous les amis !! (3 émotions possibles)
  • 0
    TOP
  • 0
    NUL
  • 0
    MDR
  • 0
    HOT
  • 0
    CHOU
  • 0
    WTF
  • 0
    OMG
  • 0
    CHOC

Encore plus d'actus people

Votre opinion sur cette news people
Vous devez vous identifier pour participer aux commentaires

Quoi tu n'es pas encore connecté sur le site people le plus fun du Web ? Nan mais Allô quoi !?

Quoi ? Tu n'es pas encore membre du site people le plus fun du web ?
(rapide, gratuit et sans engagement)